Questions Fréquentes des Apprenants en Radiesthésie

Ceci est un recueil des questions fréquentes entendues ou reçues par écrit et relatives à l'apprentissage de la radiesthésie.

Question fréquente : "J'ai tendance à influencer le pendule"

Le problème majeur c'est que j'ai tendance à influencer le pendule je n'arrive pas à avoir la neutralité, j'ai vraiment l'impression que le pendule faite ce que je lui dis de faire, comment remédier à cela?

Réponse

Il est nécessaire de pratiquer régulièrement, et aussi savoir poser la question avec précision, puis lâcher, il peut être bien au début (une fois la question posée) de compter (pour libérer l'esprit) 1, 2, 3, 4, 5, 6, etc. Normalement jusque vers 6, 7, 8, cela correspond au temps moyen de réponse; oui, je vous dis bien cela, de compter mentalement en vous-même.

En fait, c'est bien juste cela, lorsqu'une question est posée précisément, il est bien de "lâcher" sans être dans l'attente de la réponse; moins vous serez dans l'attente de la réponse, plus vite la réponse arrive, c'est paradoxal mais c'est ainsi ! Compter mentalement est une bonne manière de lâcher prise par rapport à la question et l'attente de la réponse.

 


 

Questions fréquentes :  - Position du pendule, Graphiques en éventail, Cadrans. position de départ du pendule

J'ai une question relative à la position de départ du pendule, vous pourrez certainement m'éclairer.

Je me réfère aux indications vues dans vos fascicules de formation à distance, vous dites "tous les cadrans s'utilisent de la même manière, pour démarrer la recherche, pendule perpendiculaire au corps ..."

Si je fais ça, avec la feuille face à moi, parallèle au corps, je débute mon oscillation :

Pour le cadran en éventail "la sensibilité", j'arrive entre avenir et finance et pas dans la zone famille habitation comme mentionné .... ?

Idem pour sensibilité, vous conseillez de lancer vers le 4, ... mais ça ne correspond pas à la perpendiculaire face au corps ?

Aussi, quelque chose doit m'échapper ... relativement à la bonne façon et à l'endroit où tenir le pendule, car sans bouger la position de l'index et du pouce, partant de cette oscillation perpendiculaire, je ne vois pas très bien comment il pourrait se diriger vers la gauche et la droite du cadran...

Quelque chose a du m'échapper, vos éclaircissements sont vraiment les bienvenus.

 

Réponse

Je ne suis pas certain de bien comprendre votre question.

Mais avec tous les graphiques en éventails, je lance le pendule droit devant moi, perpendiculairement, si cela correspond à la réponse qui est perpendiculaire devant moi, le pendule reste là et ne va pas dans une autre direction. Si la réponse est différente, le pendule prend la direction relative à la réponse.

Le pouce et l'index tiennent en effet le pendule, et il doit y avoir un mouvement "involontaire" du bras qui fait aller le pendule là où il doit aller, bien sûr qu'il y a un mouvement.

 


 

Question fréquente au sujet du Cadran de Vitalité

Mes essais sur le diagramme de vitalité sont concluants : le pendule oscille de lui-même et suivant les personnes auxquelles je pense il ne s'oriente pas vers les mêmes valeurs. Pour ma part je ne suis pas très haut : au mieux 65 et en général 60 voir 55 les jours de fatigue.

Est-il possible d'avoir une explication sur ces valeurs (ou comment les analyser) ?

 

Réponse

Pour l'utilisation des échelles, c'est vrai que ce n'est pas pour toutes les personnes la même chose. Pour la recherche de la vitalité, je préconise le fait que la santé est déficiente en-dessous de 80%. Mais si pour vous, vous trouvez régulièrement en-dessous, tout en étant dans une santé correcte, c'est que ce point « seuil » (de 80%) est plus bas. C'est un peu comme lorsque l'on utilise certains instrument de mesure, il y a lieu de les ajuster au point « 0 ». Ici c'est un peu la même chose. A mon avis, votre zone de « seuil » se trouve plus bas que la normale et peut-être que pour vous, ce qui correspond au « 80% » que je propose, ce situe vers 60%... A voir ... Je vous propose de demander à votre pendule quelle est cette zone « seuil » pour vous et vos recherche pour d'autres personnes, la zone seuil doit bien être comprise ce qui vous permettra de délimiter qu'en dessous, la santé est déficiente et qu'en dessus la santé est bonne.

Par exemple pour moi et ce que je propose. 100% est une santé parfaite, entre 90 et 100% c'est excellent mais en-dessous de 90%, jusque vers 85%,  il y a une légère dévitalisation qui ne nécessite pas de traitement, c'est souvent juste un coup de fatigue, un stress naturel de la journée qui devrait être rétabli après 20 minutes de relaxation ou de détente. En-dessous de 85% jusque vers 80%, fatigue et stress encore plus important mais ne nécessite pas de traitement, cependant à surveiller les autres jours et si cela reste entre 85 et 80% il y a quelque chose à changer dans le rythme de vie, alimentation, etc.

En-dessous de 80%, jusque vers 75%,  il y a lieu d'être plus attentif, si c'est passager (2-3 jours), pas grave, mais si cela se prolonge, il faut déterminer la cause, car cela peut après environ 1 semaine toucher les organes physiques, estomac, organes de digestion, peau, autres, etc. En-dessous de 75% et jusque vers 60%, là, il est important de déterminer la cause et de trouver un correctif. Dans certains (si cela se produit par cycles) cas cela peut simplement être du repos et une meilleure hygiène alimentaire, mais si c'est récurrent, il y certainement davantage à faire, la situation n'est pas grave, mais préoccupante. Si c'est au-dessous de 65%, si c'est passager (moins de 3 jours), cela peut être un gros stress, un choc vécu récemment, etc, il y a lieu de remonter au mieux l'énergie, mais si c'est récurrent, il est nécessaire d'en déterminer la cause car la baisse d'énergie est tout de même importante. En-dessous, vous comprenez que cela devient encore plus préoccupant.

 


 

Questions fréquentes relatives à  : Radiesthésie, radionique et magnétisme

Je pense que la radiesthésie peut être utilisée en même temps que le magnétisme pour identifier ou préciser la cause d' un problème posé par un patient et affiner le soin à appliquer si le patient est présent on applique les techniques propres au magnétisme en direct sur le patient. Si il est nécessaire d'intervenir à distance est il possible d'utiliser les outils de la radionique (décagone et losange) mais comment faire le soin en magnétisme et le transmettre?

 

Réponse

Si l'on fait du magnétisme, on fait du magnétisme et si l'on fait de la radionique, c'est de la radionique...

Lorsque c'est de la radionique, une onde pensée, amplifiée et émise par un dessin ou un appareil maintient l'énergie durant plusieurs heures ou plusieurs jours selon ce qui aura été déterminée au pendule. Cela à l'ai de d'un témoin de la personne, photo, nom, prénom, etc.

Lorsque l'on magnétise, l'action est produite dans l'instant présent et s'arrête lorsque vous avez terminé la séance. En fait, vous pouvez considérer qu'une séance à distance est très proche d'une séance en direct où la personne est présente. Pour cela vous pouvez avoir simplement la photo de la personne et magnétiser sur sa photo portrait en dirigeant votre pensée sur une action précise, sur un organe, sur un changement de comportement, etc.

Vous pouvez aussi avoir des planches anatomiques sur lesquelles vous imposez une main. Dans ce genre de situation, je le redis, l'action se termine lorsque la séance est stoppée, alors qu'en radionique, l'énergie continue d'être « envoyée ». Il est très possible de combiner une séance de magnétisme à distance avec une émission radionique qui prolonge l'effet, c'est ce que je réalise régulièrement. Une séance peut ainsi durer de 30 à 45 minutes.

Cela peut se faire aussi différemment comme je vous l'indique ci-dessous, mais ce n'est plus du magnétisme, plutôt de la « transmission », c'est ce que je fais régulièrement pour mes clients qui en ont besoin, surtout lorsqu'il y a une urgence ou un état à calmer. Lors de la demande de la personne par téléphone, je lui donne un rendez-vous, un moment précis où elle devra être tranquille, se coucher ou être confortablement assise. De mon côté, à ce même moment, je me mets en état d'auto-hypnose et envoie les énergies nécessaires à la personne par visualisation et pensées. Cela se fait sur un temps de 30 à 45 minutes. Il n'est pas absolument nécessaire que la personne soit tranquille, mais c'est bien. Il se peut que ce soit pour un entretien, un examen, etc., dans ce cas la personne est en activité, et la séance que je réalise est pour le début de l'entretien ou de l'examen ou de la situation à améliorer, sur environ 30 minutes.

 


 

Question fréquente relative à l'utilisation de pendule

Est-il utile de quitter bijoux et montre pour pratiquer avec le pendule ?

 

Réponse

En effet il est toujours préférable d'éviter de porter des métaux, surtout ne pas avoir de montre à quartz.

 


 

Question - La qualité des réponses et la neutralité

Je m'aperçoit que je parviens à obtenir des résultats intéressants à l'aide des planches proposées. Mais j'éprouve des difficultés à progresser lorsque je travaille avec le pendule seul, par exemple pour obtenir une réponse fiable OUI / NON. Peut-être que je ne pose pas la bonne question, ou que je présente un défaut de concentration... Je pense que parfois aussi je ne parviens pas à rester neutre au moment de ma question.

 

Réponse

Les problèmes avec les réponses oui/non...Il s'agit certainement d'avoir davantage de pratique, les réponses deviennent de plus en plus rapides ainsi le mental ne prend pas le relais durant l'attente. Le fait d'être énervé après avoir pratiqué... Normalement il y a surtout lieu d'être calme pendant et aussi après, il s'agit d'un moment paisible; mais là aussi, il s'agit de pratiquer régulièrement et bien des situations s'améliorent.

 


 

Question - "Faut-il vérifier la polarité des personnes avant de les tester ?"

On m'a dit qu'il était important de vérifier la polarité de notre "patient" avant tout. Il était dit que la polarité devait être positive pour tous. Mais je viens de lire dans un ouvrage connu que les femmes sont négatives et les hommes positifs. Je ne sais plus qui dit vrai. Qu'en pensez-vous ?

 

Réponse

Il n'y a pas de vérité absolue, il y a l'expérience individuelle qui importe. Le féminin est réceptif (donc de polarité négative), le masculin est émetteur (donc de polarité positive). Pour moi cela est une réalité, donc une vérité. Mais, je n'est pas dit que la femme est réceptrice et l'homme positif. Car une femme peut avoir par exemple 70% de féminin et 30% de masculin et l'inverse pour l'homme. Donc il y a chez chacun des deux sexes du féminin et du masculin, donc l'homme n'est pas 100% positif et la femme n'est pas 100% négative. Cependant, il pourrait être intéressant de rechercher le % de féminin et de masculin chez l'un comme chez l'autre. Les chinois ont depuis longtemps compris qu'il n'existe pas de pure Yin comme pas non plus de pur Yang. Depuis un peu plus de 40 ans, la femme est devenue plus masculine (donc plus positive et plus Yang) et l'homme plus féminin (donc plus négatif donc plus Yin). Une femme devrait cependant toujours être plus réceptrice, plus négative que trop émettrice et trop positive, idem dans l'inverse pour l'homme. Une femme recevra toujours l'homme à l'intérieur d'elle même, donc c'est une réalité que de comprendre ces polarités ainsi. Maintenant, par rapport à l'aspect thérapeutique, l'importance que chacun donne à cela est relative. Vous pouvez éventuellement tester la relation Masculin/Féminin chez l'homme comme chez la femme, mais avec un peu d'expérience il n'y a pas besoin de sortir de pendule pour voir cela.

 


 

Question - Niveau de conscience et état d'esprit pour pratiquer la radiesthésie

Si j'ai bien compris, selon vous, le pendule serait orienté en fonction d'un niveau de conscience plus subtile. Or, je me demandais comment notre inconscient peut par exemple "sélectionner" un complément alimentaire si nous n'en avons jamais entendu parler? J'ai appris par ailleurs que cette technique était parfois utilisée par des thérapeutes pour déterminer un produit adéquat pour le patient. Si notre bras constitue le prolongement de notre pensée inconsciente, comment nous pouvons dans ce cas savoir ce qui est bon pour une personne que nous ne connaissons pas?

J'ai souvent lu que le pendule était dirigé par des esprits ou entités. Qu'est-ce que vous en pensez?

 

Réponse

Notre inconscient ne sélectionne pas, il a la connaissance totale du TOUT, il est relié aux autres inconscients, et plus particulièrement des gens de notre lignée, mais aussi à ceux des gens qui nous entourent. Il se connecte naturellement aux gens que l'on aide. Il a par exemple les informations complètes de ce qui se passe dans notre corps. C'est notre mental, qui lors d'une nécessité crée la sélection. Nous sommes entourés d'ondes diverses et des pensées diverses, donc pour effectuer une recherche en radiesthésie ou dans tout autre domaine de perception, nous avons à nous « brancher », soit à nous mettre sur la fréquence de la situation, cela se fait simplement par l'intention.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En continuant à utiliser ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.